Au tournant du 19e siècle, la scène artistique de Vienne était remplie d’esthétiques, de génies, de révolutionnaires et de psychos. Ensemble, ils ont créé le modernisme viennois qui passionne toujours les amateurs d'art du monde entier. Exactement 100 ans après la mort de ses principaux protagonistes Gustav Klimt, Koloman Moser, Egon Schiele et Otto Wagner, quels sont les incontournables du modernisme viennois? Voici 10 faits saillants clés.

Sécession viennoise

Bien qu'il ne ressemble guère à un siège révolutionnaire, c'est ici que le modernisme de Vienne s'est développé et s'est propagé à travers l'Empire austro-hongrois. L'architecte local Josef Maria Olbrich a conçu le bâtiment cubique blanc avec son dôme à feuilles d'or caractéristique. La devise de la Sécession de Vienne et de son groupe éponyme d'artistes visuels est un cri pour la liberté: «À chaque fois son art, à l'art sa liberté».

Faits saillants du modernisme viennois: Sécession viennoise

À l'intérieur du bâtiment, Gustav Klimt a conçu une frise monumentale couvrant trois murs entiers. Connue sous le nom de Beethoven Frieze, Klimt a non seulement rendu hommage à Beethoven avec ce travail, mais ses bêtes, chevaliers et femelles éthérées visualisent de manière spectaculaire notre recherche humaine de bonheur au milieu de la terreur et de la souffrance.

Emplacement: Friedrich Strasse 12, près de Karlsplatz et Naschmarkt; 1010 Vienne

Maisons Otto Wagner

Quiconque lève les yeux des étals de fruits et légumes du Naschmarkt historique est récompensé par deux joyaux modernistes: l'Art nouveau et l'architecte moderniste Otto Wagner ont montré aux Viennois une nouvelle forme d'esthétisme. Au lieu des gribouillis baroques et des colonnes grecques habituels, il a construit des façades sombres, qu'il a ensuite richement décorées de fleurs vibrantes et d'ornements en or.

Faits saillants du modernisme viennois: Maisons Otto Wagner

Le plus célèbre des bâtiments est certainement le «Majolikahaus» carrelé de pavot rouge.

Maison Loos

Lorsque l’architecte moderniste sévère Adolf Loos a ouvert le bâtiment juste en face du Palais impérial en 1910, l’empereur François Joseph a été tellement indigné qu’il a ordonné que ses rideaux restent fermés pour éviter de voir cette «monstruosité». Contrairement à Otto Wagner, Adolf Loos détestait les ornements et la riche décoration. Cependant, il a largement utilisé des matériaux de luxe à l'extérieur et à l'intérieur: du marbre grec au bois foncé poli et aux toits en verre délicats.

Faits saillants du modernisme viennois: entrée de la maison Loos

Aujourd'hui, le Loos Haus appartient à une banque locale. Le rez-de-chaussée accueille une exposition permanente de Loos et est ouvert au public.

Réalisation de Gustav Klimt

Depuis que Gustav Klimt a peint d'innombrables chefs-d'œuvre, son «accomplissement» sert d'exemple à son art révolutionnaire. Comme dans sa peinture de signature Le baiser, le couple enlacé montre une tendresse rarement vue auparavant. Si les tourbillons de Klimt semblent familiers, ce n’est pas un hasard: la peinture appartient à une mosaïque en trois parties, dont l’arbre de vie bien connu et une dame aux cheveux noirs vêtue d’une robe géométrique.

Faits saillants du modernisme viennois: l'accomplissement de Gustav Klimt

Wiener Werkstätte: Kolo Moser Furniture

En plus de co-fonder l'atelier de Vienne, l'artiste autrichien Koloman Moser était un graphiste révolutionnaire, céramiste, argentier, bijoutier, créateur de mode et surtout de mobilier. Ce banc et chaises, miroir et vitrine en bois de gland laqué ont été créés pour le mobilier de salon de la famille Hellmann. Comme pour la plupart des autres œuvres de Wiener Werkstätte, l'élégance vient de la simplicité et de la fonctionnalité.

Faits saillants du modernisme viennois: meubles Kolo Moser


Viennese Modernism (Part2) - VIENNA/NOW - Septembre 2020